L’aide d’un avocat

Pourquoi faire appel à un avocat ?

Consulter rapidement un avocat est souvent la meilleure solution. Elle est surtout préférable à celle consistant à attendre qu’apparaissent des difficultés avec les assurances.

En effet, un accident peut rapidement mener à des difficultés de toutes sortes. Suivant, les circonstances de celui-ci sont de surcroît peu claires et une procédure pénale est alors nécessaire pour établir les responsabilités.

D’un point de vue personnel, l’accident peut aussi déboucher, après une incapacité de travail, sur une invalidité professionnelle ou tout simplement compromettre une carrière professionnelle. Il peut également avoir des répercussions sur la vie familiale ou conjugale et empêcher d’accomplir des tâches domestiques et ménagères.

Il est parfois nécessaire de rapidement trouver des solutions et, surtout, l’argent nécessaire à pouvoir bénéficier de l’aide nécessaire.

Votre Avocat de la Route fera d’emblée un examen complet de votre situation. Il déterminera si vous avez droit à des prestations de la part de votre assureur-accident ou d’autres assurances sociales ou privées.

Il protégera immédiatement vos droits vis-à-vis du ou des conducteurs et détenteurs fautifs et de leurs assureurs ; il agira pour obtenir des reconnaissances de responsabilité. Au besoin, il vous conseillera dans le dépôt d’une plainte pénale.

Il veillera à interrompre les prescriptions et à obtenir des premiers acomptes.

Le chemin de la guérison et de la réparation

Une fois les premières mesures urgentes prises, votre avocat vous accompagnera sur le chemin de la guérison, de la reprise de votre emploi, voire vous aidera dans une reconversion professionnelle, avec le soutien des assurances impliquées.

Si au terme de ce parcours, il devait vous rester des séquelles, une invalidité, si votre carrière professionnelle a été compromise, si votre vie a changé, à la maison, dans vos loisirs, votre avocat émettra des prétentions auprès des assureurs sociaux (assurance-invalidité, assurance-accident obligatoire, prévoyance professionnelle) ainsi qu’auprès de l’assureur du véhicule fautif.

La réclamation de telles compensations financières est un réel travail de spécialiste et demande des connaissances particulières en droit des assurances et en droit de la responsabilité civile.

Les prétentions émises auprès des assureurs sont souvent l’objet de difficiles négociations. Mais lorsque les assureurs doivent négocier avec des avocats spécialisés, il est fréquent que les négociations débouchent sur des accords favorables aux victimes de la route. Dans de plus rares cas, une procédure en dommages-intérêts devant les tribunaux civils est nécessaire.

Flash info

Les schémas des sanctions
17.02.2020
Tous nos schémas ont été mis à jour et des nouveaux schémas ont été créés.
Voir les schémas
Annoncer un radar sur WhatsApp peut vos coûter cher
16.02.2020
"La police bernoise dénonce 200 personnes pour avoir indiqué un contrôle dans un groupe de discussion. Rappel des règles."
lire la suite
Annoncer publiquement des radars ou des contrôles de police est illégal
12.02.2020
« Souriez dans les gorges du Seyon » : ce type de phrase lancée sur les réseaux sociaux, qui annonce implicitement un radar, est illégal. Le point sur les pratiques punissables.
lire la suite