L’affaire du Dieselgate

En automne 2015, le grand public européen apprenait que le constructeur allemand VOLKSWAGEN AG avait triché aux tests des émissions polluantes et qu’ainsi, de nombreux véhicules diesels étaient affectés d’un grave défaut. 

Le 1er octobre 2015, les Avocats de la Route ont déposé une première plainte pénale en Suisse. Aujourd’hui, pas moins de 2000 personnes ont décidé de défendre leurs droits, dont près de 600 par l’intermédiaire des Avocats de la Route. 

Quelques mois plus tard, les Avocats de la Route ont proposé à leurs clients d’agir également au civil, en vue de mettre plus de pression sur le constructeur allemand ainsi que sur sa partenaire suisse, AMAG. 

Les Avocats de la Route mènent donc aujourd’hui deux procédures parallèles, lesquelles sont complémentaires.

Flash info

Les schémas des sanctions
17.02.2020
Tous nos schémas ont été mis à jour et des nouveaux schémas ont été créés.
Voir les schémas
Annoncer un radar sur WhatsApp peut vos coûter cher
16.02.2020
"La police bernoise dénonce 200 personnes pour avoir indiqué un contrôle dans un groupe de discussion. Rappel des règles."
lire la suite
Annoncer publiquement des radars ou des contrôles de police est illégal
12.02.2020
« Souriez dans les gorges du Seyon » : ce type de phrase lancée sur les réseaux sociaux, qui annonce implicitement un radar, est illégal. Le point sur les pratiques punissables.
lire la suite