Questions fréquentes

Est-ce que je peux conduire un vélo 45 km/h si je me fais retirer mon permis de conduire ?

Le cycle autorisé à 45 km/h nécessite le permis de la catégorie M. Sauf si l’autorité qui vous retire votre permis, exprime clairement dans sa décision que cette

catégorie vous reste autorisée, le retrait de votre permis entraîne aussi la catégorie M et vous retire la faculté de conduire un vélo 45 km/h durant la durée du retrait.

A-t-on besoin d’un permis pour les vélos 45 km/h 

Un permis de conduire, de catégorie M (automatique en cas de permis voiture B), est obligatoire, de même que le port du casque. En raison de cette obligation de permis de conduire, le vélo électrique

rapide (45 km/h) ne peut en principe pas être conduit en cas de retrait de permis, sauf si l’autorité autorise expressément la conduite de la catégorie M malgré le retrait dans sa décision.

Comment les cycles sont-ils encore assurés depuis la fin de la vignette ?

Pour les vélos ordinaires et les vélos électriques lents (jusqu’à 25 km/h avec l’assistance au pédalage), c’est l’assurance responsabilité civile privée qui assure le cycliste.

Pour les vélos électriques rapides (jusqu’à 45 km/h avec l’assistance au pédalage), une assurance RC véhicule ou vélo électrique particulière est nécessaire.

Le port du casque est-il obligatoire en vélo électrique ?

Oui, le port du casque est requis. A défaut, le cycliste s’expose à une amende d’ordre de CHF 30.-.

Y a-t-il un âge minimal pour conduire un cycle électrique sur la route ?

Oui, l’âge minimal est de 14 ans, tant pour le vélo électrique lent (25 km/h) que pour le vélo électrique rapide (45 km/h).

Le Service des véhicules menace de me retirer mon permis car je circulais avec un trop fort taux d’alcoolémie. Hors, je circulais en cycle. En ont-ils le droit ?

Oui, ils en ont le droit, si le taux d’alcoolémie était tel qu’il peut légitimement soupçonner une dépendance à l’alcool.

Dans cette hypothèse toutefois, le retrait de permis sera un retrait préventif, prononcé le temps que des expertises confirment ou infirment le soupçon.

Flash info

Les schémas des sanctions
17.02.2020
Tous nos schémas ont été mis à jour et des nouveaux schémas ont été créés.
Voir les schémas
Annoncer un radar sur WhatsApp peut vos coûter cher
16.02.2020
"La police bernoise dénonce 200 personnes pour avoir indiqué un contrôle dans un groupe de discussion. Rappel des règles."
lire la suite
Annoncer publiquement des radars ou des contrôles de police est illégal
12.02.2020
« Souriez dans les gorges du Seyon » : ce type de phrase lancée sur les réseaux sociaux, qui annonce implicitement un radar, est illégal. Le point sur les pratiques punissables.
lire la suite